Solution mobile gestion de déchetterie

Terminaux mobiles code barre, cartes code barre, serveur, installation, formation : tout ce que vous avez besoin au minimum pour suivre les accès à vos déchetteries, saisir les quantités à facturer.

Compréhension de la demande initiale en filtrage d’usagers de déchetteries

Les communautés de communes ont besoin d’outils pour contrôler (= vérifier l’existence) d’usagers avec un N° de carte, avec horodatage et verser ces entrées sur un fichier Excel (csv), en injectant un fichier de milliers de cartes (=white-list, liste autorisée).
Elles ont l’intention dans quelques temps de passer à un système de “redevance incitative” avec des containers enterrés dont l’entrée est contrôle en RFID NFC.

Ensuite le projet et les équipements permettent de facturer directement les professionnels en fonction des volumes déversés.

Précautions :

- choix du code barre : il est inapproprié de choisir un code courant comme l’EAN13, qui a pour 1er inconvénient d’avoir toujours 13 chiffres à saisir : ce qui fait beaucoup dans les mairies et comme 2ème inconvénient d’être sur tout produit de la vie courante : si vous n’avez pas un appareil avec la liste des N° de carte autorisés, vous pouvez avoir un appareil qui lit des codes mais cela peut aussi bien être des N° de paquets de cigarettes !

Nous désignons vos cartes PVC et les fournissons avec le bon choix de code barre.

- choix de l’appareil : si vous aviez l’intention de commander des lecteurs du type CS3000 de Zebra qui horodate une lecture sans contrôler, le but est raté car vous ne filtrez pas, vous lisez et stockez des N° qui peuvent ne pas exister dans votre base

Réflexions autour du choix lecteurs mobiles - cartes - futur NFC :
Les lecteurs de poche CS3000 valent environ 200€TTC pièce et ne contrôlent pas l’existence du code lu dans une liste, ni ne sont capables de lire le NFC.
Il existe peu de lecteurs de poche qui permettent de contrôler le code barre, et les prix sont du même ordre, voire plus .

Est-ce que tant qu’à dépenser de l’énergie à acheter et distribuer et acheter des milliers de cartes PVC ou étiquettes avec personnalisation), on pourrait voir aussi à ajouter la fonction NFC dedans pour pouvoir les utiliser dan 3 ans ...bon ce n’est pas le même prix qu’un simple Pvc 50/100ème.

Réflexion sur le matériel de lecture proposé

La réflexion prend sa source aux lecteurs à 200€TTC environ type Samsung Xcover 3 qui étaient sur le marché en 2016, assez durcis pour leur usage ici et qui permettent de lire code barre carrés (2D) ou droits (1D) et les cartes NFC en y mettant dedans l’intelligence permettent de distinguer facilement une fausse d’une vraie carte sur une liste.
Ces smartphones permettent de mettre plein d’autres fonctions évoluées de gain de temps et de traitement informatique back-office dans le futur.
C’est donc ce matériel prêt pour vos futurs développements et aux fonctions actuelles minimales au prix du marché sur Internet. Il sera acheté sur le marché grand public par vos soins, car nous préférons recommander des terminaux plus professionnels en lecture laser des code barre (ou imager en 2D) donc plus rapides et durcis afin de permettre un usage avec des gants et par temps de pluie / gel avec des risques de chutes.

Les fonctions utilisées actuellement sur le smartphone et le moyen économique de récupérer les données :

Afin de lire les code barres, nous utilisons la caméra embarquée du terminal du commerce si c’est votre choix : le débit de lecture de 5 secondes par cartes est suffisant pour l’application présente dans des petites déchetteries, toutefois sur des déchetteries à fort débit un terminal durci avec laser intégré fera mieux l’affaire.

Afin d’échanger avec l’ordinateur central les fichiers de saisie et la liste de codes autorisés à entrer, nous utiliserons le Wifi. En effet ce Wifi permet aux employés de se connecter depuis chez eux ou depuis le bureau et d’échanger de nouveaux fichiers avec l’ordinateur de la Communauté de Commune. L’avantage est qu’il n’y pas besoin de câble ni d’abonnement téléphone pour réaliser ces fonctions. Une autre méthode possible est de faire la tournée des déchetteries avec un téléphone muni de la carte SIM data (3 ou 4G), d’appairer ce téléphone avec chaque terminal de déchetterie et d’envoyer par ce biais les données collectées au Pc central.

Ces smartphones sont non bloqués vis à vis d’opérateurs : c’est un avantage pour les employés de pouvoir mettre leur propre carte SIM personnelle pour les utiliser comme téléphone ou smartphone avec la 3/4G (et pour vous de pouvoir les joindre).
Ces smartphones ont donc le capteur NFC que nous pourrons utiliser par la suite pour lire de futures cartes Rfid avec Mifare (NFC) afin de faire la collecte incitative de réduction de déchets.

Les fonctions des logiciels fournis

Nous sommes spécialistes dans le développement de logiciels embarquées sur ces matériels durcis et nous vous proposons un logiciel simple dans ce premier temps, sachant que l’on pourra utiliser les fonctions avancées sur demande ultérieure : facturation des dépôts de professionnels.

Le logiciel que nous proposons de vous mettre en place est en deux parties :

  1. sur le PC de la Communauté de Communes (qui devra rester en veille et relié à Internet avec une IP fixe) pour échanger les fichiers avec les employés de garde : le logiciel MIS permettant les échanges de fichiers ici de type csv. Un port sera à paramétrer sur votre box pour rediriger les connexions entrantes des smartphones vers le PC des fichiers (nommé « passerelle »).
  2. un logiciel sur les smartphones qui permet la lecture et enregistrement horodaté des codes lus et de signaler de manière sonore et visuelle au gardien l’absence d’autorisation pour les N° lus, la présence de professionnels à facturer, l’affichage d’un historique de la journée et des paramètres permettent de renvoyer des données avec le PC central.

Le service et la licence / redevance annuelle

Les frais de développement du logiciel ne sont pas pris totalement en compte dans l’investissement. Par expérience passée, du support est nécessaire au cours de l’utilisation du logiciel.
Des terminaux cassent, sont remplacés, s’ajoutent : une redevance annuelle sur votre site au nombre de terminaux.jours utilisés, incluant des prestations de support mesurables est donc flexible et prévisible pour vous exploitant.

Le matériel dont vous avez besoin en tant qu’exploitant : un Pc avec Windows 7 minimum, et Libre Office ou Open Office....c’est (seulement) tout.

Autre logiciel possible & utile :
Afin de gérer la distribution des cartes sur plusieurs mairies, nous réalisons un petit logiciel pour les PC des Mairies qui vous constitue au fil de la distribution, le fichier des administrés et des cartes/ étiquettes remises ou annulées car perdues / volées et centralise les données sur le Pc de la Communauté de Communes sans erreur de formatage car ce fichier est repris par les terminaux.

Gestion de déchetterie : témoignage client

Merci de nous contacter pour vous réaliser un devis (appels d’offre restreins seulement, ce qui permet de s’adapter à vos besoins), on nous a dit être 3 fois moins cher que les autres ....

Fourniture possible des éléments suivants pour parfaire la solution :

  • Partie bureaux :
    • Cartes PVC ou étiquettes autocollantes avec code barre unique avec votre logo, à remettre aux administrés,
    • Création de la base de données sous Access (licence à acheter) ou MySQL (licence Open source) et installation de la passerelle
    • Module de saisie des références de l’administré en relation avec la carte donnée + douchette code barre (autant de postes que de points de distribution)
    • Module de statistiques (option)
    • Module de facturation (option)
  • Partie déchetteries :
    • Terminaux code barre & tactiles durcis, Android ou Windows CE, sans puce GSM (option non obligatoire, terminaux avec option téléphone) à la demande
    • Programme embarqué avec saisies hors-ligne de filtrage (OK / Pas Ok) et comptage /suivi des passages - options :
      • Facturation, saisie des volumes
      • Alerte si passages au dessus d’une limite annuelle / mensuelle
  • Formation à distance : partie bureau et partie saisie mobile
  • Garanties casses (logiciels et option terminaux) et évolutions

Avantages des étiquettes auto-collantes sur les badges
On peut produire également d’avance les étiquettes : vous donnerez des "tronçons" de codes uniques à vos Mairies. Si l’étiquette est perdue, un nouveau code est donné et l’ancien est annulé.

Au niveau durcis de l’impression et du support, il existe des rubans et consommables pour conditions extrêmes comme l’indique les lots de consommables Zebra : il se trouve que nous avons une machine Zebra qui peut vous les imprimer par quantités industrielles en 2" de large : ce qui vous évite un investissement par Mairie.

Au niveau sécurité du code : si vous ne souhaitez pas que les gens se passent les badges ou les étiquettes ou impriment eux-même des code barre.

Le fait de maîtriser l’impression, nous pouvons ajouter des codes de cryptage qui empêchera l’impression de faux avec leur imprimante, mais pas de faire des copies en revanche.

Ces codes seront décryptés par nos logiciels embarqués sur les terminaux.

Vous avez des demandes spécifiques ? N’hésitez pas à nous demander conseil : nous trouverons une solution ensemble & innovante !