Tags Rfid personnalisés

Vous souhaitez des badges RFID avec votre logo ou un message publicitaire recto-verso : badge d’entrée, suivi de production (OF) recyclable, pour un support métallique, des câbles, des tuyaux.

Personnalisation mémoire et impression face sur étiquettes pour support métal.

Nos fournitures :

  • Tags Rfid "neutres" (sans personnalisation) ou personnalisés
  • Par quantités : 10, 100, 1000, 1 Million
  • revendeur à valeur ajoutée de tags de la société HID Global en France

Types de personnalisation :

  • code d’identification : entre un numéro et un autre
  • code barre imprimé correspondant au code Rfid
  • logo ou tout graphique
  • recto, ou recto-verso.

Types de puces / fréquences/ normes :

  • Haute (13.56 MHz), basse (125KHz) et UHF
  • normes : à préciser : (UHF Gen 2, Mifare ISO 14443A, NFC, etc...)
  • toutes puces : à préciser si nécessaire.

Types de tags : : voir exemples ici

  • plastique : toute forme
  • verre
  • carte : flexible, souples ou rigides
  • papier
  • PET.

Destination des tags :

  • industrie
  • logistique
  • élevage et animaux
  • suivi médical
  • sécurité.

Fixation des tags :
- à visser, riveter, clouer (arbres, bois),
- à souder, coller, auto-collant,
- à insérer, injecter (en plasturgie)
- médical : à avaler (ovins), hypodermique (sous-cutané), à injecter (seringue).

Qualification de projets

Les échantillons envoyés par la Poste peuvent être offerts, en revanche les tests de qualification de projets et d’intégration (dans des objets en métal par exemple), conception de tags personnalisés, tests de lecture sont effectués sur devis. (exemple du tag noyé dans un bouchon ci-dessous) sont des preuves de concept adaptées à votre besoin et sont facturés (Les termes et étapes de notre méthode d’installation) comme transmission de savoir.

Principe de la Rfid :

La plupart des projets Rfid reposent sur des tags passifs : ils n’émettent pas sans lecteur. C’est le lecteur qui leur fourni par le rayonnement l’énergie qui les "réveille" et ils répondent aux questions du lecteur (leur identifiant par exemple) et échangent des données.

  • Un "inlay" est composé d’une puce attachée à une antenne.
  • Un "tag" (aussi appelé "transpondeur") est un inlay protégé dans un support de protection : plastique, verre, papier.

Les données du tag, donc de la puce, peuvent être fixes (définitives) ou ré-inscriptibles (R/W) : on peut donc mettre des données d’historique ou de suivi pour des objets qui passent d’une personne ou société à une autre, sans passer par des échanges de fichiers entre ERPs. Si on a un projet en un seul lieu, des puces avec identifiant unique suffisent.

Suivant les puces, des zones peuvent être protégées en lecture ou encryptées (Hitag-S par ex.), permettant de réaliser des projets d’authentification de produits de valeur.

Les distances de lecture sont donc proportionnelles à la puissance de l’antenne du lecteur : donc en pratique de quelques millimètres (comme "NFC" : Near Field Contact) à quelques mètres.

Il existent aussi des tags actifs, donc avec batterie, qui émettent sans sollicitations de lecteur. Ils permettent d’être visibles de plus loin : plusieurs dizaines de mètres.
Principe de fonctionnement de la Rfid {JPEG}

Ne pas confondre la technologie RFID avec des émetteurs GPS qui eux peuvent être repérés des satellites (ce que l’on ne fait pas) ou IoT (internet of Things) des réseaux terrestres grandes ondes : ce que l’on peut intégrer : IOT - Internet des objets : intégration.

Demandez une info / un devis